Nos races

Berger Belge Laekenois

En quelques mots...Le Berger Belge avec ses quatre variétés distinctes, les poils longs Groenendael et Tervueren, le poil court Malinois et le poil dur Laekenois, est une famille parfaitement distincte dans notre paysage canin. Le Berger Belge est un chien médioligne, harmonieusement proportionné, alliant élégance et puissance, de taille moyenne, de musculature sèche et forte, inscriptible dans un carré, rustique, habitué à la vie en plein air et bâti pour résister aux variations atmosphériques si fréquentes du climat belge. Par l’harmonie de ses formes et le port altier de la tête, le chien de Berger Belge doit donner l’impression de cette élégante robustesse qui est devenue l’apanage des représentants sélectionnés d’une race de travail.HistoireLe Berger Belge est un chien vigilant et actif, débordant de vitalité et toujours prêt à passer à l’action. A l’aptitude innée de gardien de troupeaux, il joint les précieuses qualités du meilleur chien de garde pour la propriété. Il est, sans nulle hésitation, l’opiniâtre et ardent défenseur de son maître. Il réunit toutes les qualités requises pour être un chien de berger, de garde, de défense et de service. Son tempérament vif et alerte et son caractère assuré, sans aucune crainte ni agressivité, doivent être visibles dans l’attitude du corps et l’expression fière et attentive de ses yeux étincelants. On tiendra compte du caractère « calme » et « hardi » dans les jugements.C’est entre 1891 et 1897 que la race naît officiellement. Le 29 septembre 1891 se fonde à Bruxelles le « Club du Chien de Berger Belge » et la même année encore, le 15 novembre, le Professeur A. Reul organise à Cureghem un rassemblement de 117 chiens, ce qui permit d’effectuer un recensement et d’opérer un choix des meilleurs sujets. Les années suivantes commence alors une vraie sélection.

Berger Belge Tervueren

En quelques mots...Le Berger Belge avec ses quatre variétés distinctes, les poils longs Groenendael et Tervueren, le poil court Malinois et le poil dur Laekenois, est une famille parfaitement distincte dans notre paysage canin. Le Berger Belge est un chien médioligne, harmonieusement proportionné, alliant élégance et puissance, de taille moyenne, de musculature sèche et forte, inscriptible dans un carré, rustique, habitué à la vie en plein air et bâti pour résister aux variations atmosphériques si fréquentes du climat belge. Par l’harmonie de ses formes et le port altier de la tête, le chien de Berger Belge doit donner l’impression de cette élégante robustesse qui est devenue l’apanage des représentants sélectionnés d’une race de travail.HistoireLe Berger Belge est un chien vigilant et actif, débordant de vitalité et toujours prêt à passer à l’action. A l’aptitude innée de gardien de troupeaux, il joint les précieuses qualités du meilleur chien de garde pour la propriété. Il est, sans nulle hésitation, l’opiniâtre et ardent défenseur de son maître. Il réunit toutes les qualités requises pour être un chien de berger, de garde, de défense et de service. Son tempérament vif et alerte et son caractère assuré, sans aucune crainte ni agressivité, doivent être visibles dans l’attitude du corps et l’expression fière et attentive de ses yeux étincelants. On tiendra compte du caractère « calme » et « hardi » dans les jugements.C’est entre 1891 et 1897 que la race naît officiellement. Le 29 septembre 1891 se fonde à Bruxelles le « Club du Chien de Berger Belge » et la même année encore, le 15 novembre, le Professeur A. Reul organise à Cureghem un rassemblement de 117 chiens, ce qui permit d’effectuer un recensement et d’opérer un choix des meilleurs sujets. Les années suivantes commence alors une vraie sélection.

Berger Belge Groenendael

En quelques mots...Le Berger Belge avec ses quatre variétés distinctes, les poils longs Groenendael et Tervueren, le poil court Malinois et le poil dur Laekenois, est une famille parfaitement distincte dans notre paysage canin. Le Berger Belge est un chien médioligne, harmonieusement proportionné, alliant élégance et puissance, de taille moyenne, de musculature sèche et forte, inscriptible dans un carré, rustique, habitué à la vie en plein air et bâti pour résister aux variations atmosphériques si fréquentes du climat belge. Par l’harmonie de ses formes et le port altier de la tête, le chien de Berger Belge doit donner l’impression de cette élégante robustesse qui est devenue l’apanage des représentants sélectionnés d’une race de travail.HistoireLe Berger Belge est un chien vigilant et actif, débordant de vitalité et toujours prêt à passer à l’action. A l’aptitude innée de gardien de troupeaux, il joint les précieuses qualités du meilleur chien de garde pour la propriété. Il est, sans nulle hésitation, l’opiniâtre et ardent défenseur de son maître. Il réunit toutes les qualités requises pour être un chien de berger, de garde, de défense et de service. Son tempérament vif et alerte et son caractère assuré, sans aucune crainte ni agressivité, doivent être visibles dans l’attitude du corps et l’expression fière et attentive de ses yeux étincelants. On tiendra compte du caractère « calme » et « hardi » dans les jugements.C’est entre 1891 et 1897 que la race naît officiellement. Le 29 septembre 1891 se fonde à Bruxelles le « Club du Chien de Berger Belge » et la même année encore, le 15 novembre, le Professeur A. Reul organise à Cureghem un rassemblement de 117 chiens, ce qui permit d’effectuer un recensement et d’opérer un choix des meilleurs sujets. Les années suivantes commence alors une vraie sélection.

Schipperke

En quelques mots...Le Schipperke est un berger de format réduit, mais très solidement bâti. Sa robe est très caractéristique, bien fournie et à poil droit, formant collerette, crinière, jabot et culottes, ce qui lui donne sa silhouette vraiment unique. Sa morphologie harmonieuse sur jambes fines, ainsi que son caractère curieux de chien de berger, tout cela en petit format, expliquent sa grande popularité, qui déborde largement les frontières belges.HistoireCet excellent petit chien de garde, « avertisseur » exceptionnel, débordant de vitalité, reste distant envers les étrangers. Remuant, agile, infatigable, continuellement occupé par ce qui se passe autour de lui, très mordant devant les objets dont la garde lui est confiée, très doux pour les enfants, il réagit par sa voix aiguë, sa crinière et ses poils dorsaux hérissés. C'est un fouineur, qui fait la chasse aux rats, taupes et autres nuisibles.Sa tête est cunéiforme, au crâne assez développé et museau relativement court. Son corps est harmonieux, court, assez large et trapu, mais les membres ont une ossature fine. Le dimorphisme sexuel est marqué. La hauteur au garrot est égale à la longueur du corps, c'est donc un chien bâti au carré. La poitrine est bien descendue jusqu'au niveau des coudes. Le museau est nettement moins long que la moitié de la longueur de la tête.

Berger Belge Malinois

En quelques mots...Le Berger Belge avec ses quatre variétés distinctes, les poils longs Groenendael et Tervueren, le poil court Malinois et le poil dur Laekenois, est une famille parfaitement distincte dans notre paysage canin. Le Berger Belge est un chien médioligne, harmonieusement proportionné, alliant élégance et puissance, de taille moyenne, de musculature sèche et forte, inscriptible dans un carré, rustique, habitué à la vie en plein air et bâti pour résister aux variations atmosphériques si fréquentes du climat belge. Par l’harmonie de ses formes et le port altier de la tête, le chien de Berger Belge doit donner l’impression de cette élégante robustesse qui est devenue l’apanage des représentants sélectionnés d’une race de travail.HistoireLe Berger Belge est un chien vigilant et actif, débordant de vitalité et toujours prêt à passer à l’action. A l’aptitude innée de gardien de troupeaux, il joint les précieuses qualités du meilleur chien de garde pour la propriété. Il est, sans nulle hésitation, l’opiniâtre et ardent défenseur de son maître. Il réunit toutes les qualités requises pour être un chien de berger, de garde, de défense et de service. Son tempérament vif et alerte et son caractère assuré, sans aucune crainte ni agressivité, doivent être visibles dans l’attitude du corps et l’expression fière et attentive de ses yeux étincelants. On tiendra compte du caractère « calme » et « hardi » dans les jugements.C’est entre 1891 et 1897 que la race naît officiellement. Le 29 septembre 1891 se fonde à Bruxelles le « Club du Chien de Berger Belge » et la même année encore, le 15 novembre, le Professeur A. Reul organise à Cureghem un rassemblement de 117 chiens, ce qui permit d’effectuer un recensement et d’opérer un choix des meilleurs sujets. Les années suivantes commence alors une vraie sélection.